jeudi 25 avril 2013

Comment la folie et l'amour sont devenus amis


Un jour, la Folie décida d'inviter ses amis pour prendre un café chez elle.

Tous les invités y allèrent.
Après le café la Folie proposa : - On joue à cache-cache ?
- Cache-cache ? C'est quoi, ça ? demanda la Curiosité.
- Cache-cache est un jeu. Je compte jusqu'à cent et vous vous cachez. Le premier que je trouve sera le prochain à compter.
Tous acceptèrent, sauf la Peur et la Paresse.
-1, 2, 3. La Folie commença à compter.
L'Empressement se cacha le premier, n'importe où.
La Timidité, timide comme toujours, se cacha dans une touffe d'arbre.
La Joie courut au milieu du jardin.
La Tristesse commença à pleurer, car elle ne trouvait pas d'endroit approprié pour se cacher.
L'Envie accompagna le Triomphe et se cacha près de lui derrière un rocher.
La Folie continuait de compter tandis que ses amis se cachaient.
Le Désespoir était désespéré en voyant que la Folie était déjà à 99.

CENT ! cria la Folie, je vais commencer à chercher..
La première à être trouvée fut la Curiosité, car elle n'avait pu s'empêcher de sortir de sa cachette pour voir qui serait le premier découvert.
En regardant sur le côté, la Folie vit le Doute au-dessus d'une clôture ne sachant pas de quel côté il serait mieux caché.
Et ainsi de suite, elle découvrit la Joie, la Tristesse, la Timidité...

Quand ils étaient tous réunis, la Curiosité demanda : - Où est l'Amour ?

Personne ne l'avait vu.
La Folie commença à le chercher.  Elle chercha au-dessus d'une montagne, dans les rivières au pied des rochers.  Mais elle ne trouvait pas l'Amour.
Cherchant de tous côtés, la Folie vit un rosier, pris un bout de bois et commença à chercher parmi les branches, lorsque soudain elle entendit un cri :
C' était l'Amour, qui criait parce qu'une épine lui avait crevé un oeil.
La Folie ne savait pas quoi faire.  Elle s'excusa, implora l'Amour pour avoir son pardon et alla jusqu'à lui promettre de le suivre pour toujours.
L'Amour accepta les excuses.

C'est pourquoi aujourd'hui, l'Amour est aveugle et la Folie l'accompagne toujours...

Onnnn...! que c'est cute!!!

mercredi 17 avril 2013

Et oui, j'ai tout vécu ça...

JE SUIS NÉE DANS LES ANNÉES 70. (oui, je copie la fameuse chaîne pour mon plaisir perso)

J'ai grandi dans les années 80. Nous avons été la dernière génération qui a appris en jouant dans la rue. Nous avons été les premiers à jouer à des jeux vidéos. Nous avons été les derniers à enregistrer nos chansons préférées à la radio sur des radios-cassettes et nous sommes les pionniers du WalkMan et plus tard, du DiscMan. Nous avons aussi appris à programmer les VCR avant tous les autres. Nous avons joué au Atari,colleco,intellivision et nous avons connu le tout premier des Nintendo, 8bits à cassette! Nous avons voyagé en auto sans s'attacher et sans sacs gonflables. Nous sommes la génération de "Dukes of hazzard", de "V", des "miami vice", des "friday the 13th", des "Transformers", de "PASSE-PARTOUT", des "MUPPETS" et de "plusieurs autres". Nous n'avions pas 99 postes de télévision. Nous n'avions que le 2, le 10 et le 17 avec de la neige... On a connu les grands débrouillages de Super écran et l'arrivée de la premiere chaine entiere de video de musique continue, Musique plus. On a connu "La Soirée du Hockey", le samedi soir, avec René LeCavalier, Winston McQuade, Serge Arseneault, Richard Garneau, Lionel Duval, Jean Pagé et Claude Quenneville. La rivalité Canadiens-nordiques, On a été témoin de l'arrivée de grands acteurs sur nos écrans, comme Rémy Girard, Luc Picard et Michel Côté. C'était les belles années des "Bye Bye" avec Dominique Michel. On a ri avec RBO et avec "Le Festival de l'Humour" à la radio. On a vu Céline Dion commencer, nous avons vu sa détermination et son travail acharné. Nous n'avions pas d'écran géant, pas de téléviseur ACL, plasma ou même 3D; pas de cinéma maison, de lecteurs mp3, de IPod, IPhone, IPad, "IToute"... Il n'y avait pas de Facebook ou de Twitter. Nous avons connu l'arrivée d'Internet et des premiers "chatrooms", tels que ICQ, mIRC et la première version de MSN Messenger. Quand on voulait jouer avec un ami ou tout simplement jaser avec lui, on ne textait pas sur nos téléphones portables, ça n'existait pas. On allait COGNER À SA PORTE. Ouais, c'était ça, LE BON TEMPS!!! 

:)

mercredi 10 avril 2013

Chacun ses forces.


«Tout le monde est un génie. Mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.»

Einstein

lundi 1 avril 2013

Le fardeau


Comment reprendre le cours de son ancienne vie, comment continuer, lorsque dans son cœur on commence à comprendre qu’on ne peut plus retourner en arrière. Il y a des choses que le temps ne peut cicatriser, des blessures si profondes qu’elles se sont emparées de vous. 
[Le Seigneur des anneaux : le retour du roi]


Le mur du son